HomePage

Le 100 % SANTÉ

6 janvier 2020
/ / /
Commentaires fermés

Amellis Mutuelles vous accompagne dans la réforme 100 % santé

Aujourd’hui, 32,5 % des Français renoncent aux soins en audiologie pour des raisons financières. 10,1 % pour les soins en optique et 16,8 % pour les soins dentaires.

Objectifs du 100 % santé ou RAC 0

La réforme du 100 % santé a pour objectif de supprimer le reste à charge sur certains équipements, qui entrent dans le cadre de paniers définis par les pouvoirs publics, en audiologie, en dentaire et en optique et donc permettre à tous d’accéder à ces soins.

Liberté de choix des patients

Ils peuvent quand même opter pour des équipements hors paniers 100 % santé.

Si le patient choisit un équipement du panier 100 % santé, celui-ci sera pris en charge par la complémentaire santé et l’assurance maladie obligatoire.

Mise en place de la réforme

Entre le 1er janvier 2019 et le 1er janvier 2021, les remboursements de soins dans les secteurs de l’audiologie, du dentaire et de l’optique vont augmenter.

Au 1er janvier 2020 : Le RAC 0 sera effectif en optique et partiellement en dentaire.

Au 1er janvier 2021 : Le RAC 0 sera effectif dans les 3 secteurs.

En savoir plus

MÉDAVIZ

Nouveau service inclus dans votre mutuelle.

Si votre médecin n’est pas joignable ou que les délais de rendez-vous sont trop longs.
Nous vous proposons désormais l’accès au service de téléconsultation Medaviz.
Inclus dans votre garantie santé, ce service vous permet de joindre instantanément un médecin par téléphone pour toutes vos questions de santé du quotidien.
Pour plus de renseignements téléchargez la plaquette et activez votre compte sur medaviz.com/amellis :

 

L’Option Pratique Tarifaire Maîtrisée (OPTAM)

23 janvier 2019
/ / /

Le Contrat d’Accès aux Soins (devenu OPTAM Option Pratique Tarifaire Maîtrisée en 2018) est une mesure gouvernementale mise en place en 2014 pour une durée de trois ans. C’est un contrat passé entre le médecin et l’Assurance maladie. Il implique notamment pour le professionnel de santé de  ne jamais dépasser 200 % du tarif de base de la CPAM. Un médecin spécialiste dont la consultation est fixée à 28 € par le tarif de base, par exemple, ne peut ainsi pas faire payer son patient plus de 56 € s’il veut prétendre à la signature d’un CAS.

En contrepartie les médecins signataires bénéficient entre autres d’une meilleure rémunération de leur activité clinique (rémunération forfaitaire pour le suivi des personnes âgées de plus de 85 ans, consultations de suivi d’hospitalisation…) et de certains actes chirurgicaux (prostate, prothèse du genou…).

Accorder sa confiance à un médecin  signataire d’un Contrat d’Accès aux Soins (OPTAM depuis 2018) vous permet de bénéficier d’un meilleur niveau de remboursement de votre mutuelle et de minimiser voire supprimer le reste à charge sur ces honoraires dits complémentaires au tarif de base de la CPAM. En effet votre garantie santé, dans le cadre du Contrat Responsable, intègre systématiquement  2 taux de remboursements différents selon que le médecin que vous avez choisi est signataire ou non du CAS/OPTAM. S’il ne l’est pas, en aucun cas votre complémentaire n’ interviendra à plus de 100% du tarif de base.

 

En savoir plus