Archives Annuelles 2018

TRAIL FOULÉE DES AS : Dimanche 19 août 2018

19 juillet 2018
/ / /
Commentaires fermés

TRAIL FOULÉE DES AS 2018

Départ CHAUMONT – Arrivée CINQUÉTRAL

De nombreuses études démontrent que la pratique régulière d’une activité physique ou sportive, même modérée, influe sur l’état de santé des individus, à tous les âges de la vie. Diminuant le risque de mortalité, elle permet également d’assurer une croissance harmonieuse chez l’enfant et l’adolescent et de maintenir l’autonomie des personnes âgées. Elle participe également à la prévention de certaines pathologies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité…

Amellis, partenaire historique de la Foulée des As, s’associe une fois de plus à  cette course et randonnée ô combien appréciée de ses participants.


 

INSCRIPTIONS  : 

 foulee.as@orange.fr 

ou par courrier à

AMELLIS Mutuelles  « Service Course »

8 12 rue de la Poyat 39200 SAINT-CLAUDE

(INSCRIPTIONS POSSIBLES AU DÉPART)

 

RENSEIGNEMENTS :  Tél. 06.80.78.35.08  – 03.84.41.04.18

 

 

 

Documents à télécharger :

Bulletin d’inscription 2018   /  Renseignements – Profil 

 

 

En savoir plus

QUALITE DE L’AIR AU DOMICILE : LA VIGILANCE S’IMPOSE

15 juin 2018
/ / /
Commentaires fermés

Mercredi 13 juin de 14 à 16h à la demande de la mutuelle AMELLIS se déroulait à Saint-Claude un atelier dénommé « toxiques au logis » animé par Cyrielle Fauvey, chargée de projets prévention à la Mutualité Française Bourgogne Franche-Comté.

La qualité de l’air intérieur et extérieur que nous respirons est un facteur déterminant pour la santé et le développement de pathologies. À quoi sommes-nous exposés quotidiennement ? Quels sont les risques encourus au contact de composés chimiques volatiles ? Comment se protéger et préserver notre capital santé ? Des alternatives concrètes et peu coûteuses sont possibles. On sait désormais que la qualité de l’environnement est un déterminant majeur de la santé humaine tandis que sa dégradation peut contribuer au développement de diverses pathologies : intoxications, cancers, maladies cardiovasculaires ou respiratoires, allergies, asthme, eczéma, rhinites, conjonctivites etc…  Devant ce constat et dans un contexte où les interrogations du grand public sont vives sur la qualité de l’eau et de l’air, le bisphénol A, les pesticides, les ondes, les cosmétiques, la  thématique de cet atelier trouve toute sa raison.

Après les cancers, les maladies cardio-vasculaires et le sida, les allergies occupent le 4ème rang des maladies touchant les Français. De plus en plus traité par médicaments, notre système immunitaire oppose moins de résistance aux substances agressives.

L’atelier se déroule sous la forme d’un Quizz d’une dizaine de questions rétro-projetées permettant de mettre fin aux lieux communs ou fausses idées trop souvent ancrées dans le grand public. En moyenne l’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. Sachant que nous passons entre 80 et 90% de notre temps en espace confiné et très peu donc à l’extérieur. Or l’air intérieur du domicile, s’il n’est pas aéré au minimum et systématiquement entre 10 et 15 minutes par jour même en période de chauffe, peut s’avérer une source d’intoxication à petit feu dès lors que sont utilisés des produits ménagers, d’hygiène ou cosmétiques contenant des substances toxiques. Sans compter l’impact des perturbateurs endocriniens (PE) sur le système hormonal : distilbène, benzopyrène, dioxine dite Sévéso, polychlorobiphényles etc…

Les soit-disant plantes dépolluantes ne sont de fait que pure invention marketing ; « ça sent le propre chez toi ! » s’entend-on souvent dire or une maison saine est précisément une maison qui ne sent rien de particulier. Les substances chimiques peuvent passer aussi bien par les yeux, la peau, le nez, la bouche et … les oreilles (pollution sonore). Rares sont les déodorants ne contenant pas de sel d’aluminium, les dentifrices du dérivé d’huile de palme, dioxyde de titane, triclosan. Ce dérivé étant utilisé pour apporter le côté épaississant et moussant aux pâtes à dentifrice mais aussi aux shampoings ou gels douche. Dans la composition du produit – toujours inscrite en tout petits caractères nécessitant le recours à une loupe –  soyons vigilants aux composants se terminant par « cone », « zan » pour n’en citer que 2. Quant à l’indication « parfum » ou « fragance », traduisons la plutôt par « substance chimique » !  Les produits les plus onéreux ne sont pas nécessairement les plus inoffensifs. Quant aux pommes, fruit ô combien communément consommé,  dont la peau a été traitée aux pesticides, la rincer à l’eau ne suffit pas : il est préconisé de la brosser.

S’agissant des ustensiles de cuisine, la vigilance s’impose avec les moules en silicone (composés pour partie de pétrole) pourtant si pratiques qu’il importe de ne pas chauffer. Idem pour les poêles revêtues de Téflon,  nom commercial de la molécule polytétrafluoroéthylène (PTFE)  les rendant anti-adhésives mais se décollant ou se rayant au fil des utilisations. Le PFOA ou acide perfluorooctanoïque, est une sorte de « colle industrielle » pour faire tenir le Téflon. Cette « colle » a été reconnue comme cancérigène pour l’animal. Elle passe la barrière placentaire chez la femme enceinte et provoque des maladies congénitales, des troubles des systèmes immunitaires et digestifs. Une étude danoise de 2009 a même montré une corrélation entre taux de PFOA dans le sang et la stérilité masculine. Inoffensif à basse température, le Téflon devient toxique à 230ºC. En laboratoire, à 350ºC, la surchauffe du Téflon provoque des émanations d’acides corrosifs, mortelles pour les oiseaux des tests. Une poêle atteint les 250ºC après quelques minutes en cuisson normale. Ne recourons donc qu’à des ustensiles de cuisson en fer, acier, inox, verre ou céramique. Par ailleurs le micro-ondes ne doit être utilisé que pour réchauffer, en aucun cas pour cuire ou décongeler. Les contenants en plastiques (Tupperware) peuvent laisser migrer les contaminants vers les aliments : veillons à les renouveler dès lors que la surface plastique laisse apparaître des tâches blanches qui demeurent après nettoyage .

En tant qu’adhérent(e) AMELLIS, des actions (conférences, ateliers) de sensibilisation  gratuites vous sont proposées dans toute la France sur la thématique “Environnement”. Consultez-donc la liste actualisée des prochaines actions à proximité de votre lieu de vie en vous rendant sur “Priorité Santé Mutualiste” sur la 1ère page du site de votre mutuelle AMELLIS.

En savoir plus

OFFREZ-VOUS LA CERTITUDE D’ETRE BIEN DEFENDU !

17 janvier 2018
/ / /
Commentaires fermés

Bénéficiez en toute sérénité de la défense de vos droits pour tous les membres de votre famille dans le cadre de votre vie privée et professionnelle, avec une prise en charge de vos frais de justice jusqu’à 15 000 €.

Du simple conflit à la procédure judiciaire, notre Protection Juridique Privée vous offrira la certitude d’être bien défendu, pour une cotisation mensuelle de 5,50 €.

À vos côtés, votre protection juridique couvrira les litiges concernant :

  • L’habitat,
  • La consommation,
  • Le travail,
  • Le recouvrement des impayés,
  • La santé,
  • L’administration,
  • La construction,
  • Les personnes.

Notre offre Amellis                Votre demande d’adhésion

Pour plus de renseignements :

N° Vert 0 800 29 87 56

(appel gratuit depuis un poste fixe)

commercial@amellis.fr

En savoir plus